Dans quels cas ai-je besoin d’un Certification Provisoire d’Immatriculation ?

La Certification Provisoire d’Immatriculation est un document qui autorise à utiliser un véhicule provisoirement. Cependant, cette carte ne peut être délivrée à n’importe qui. Découvrez les cas d’utilisation de ce certificat temporaire.

Dans le cas d’un changement de propriétaire d’une carte grise

La Certification Provisoire d’Immatriculation ou CPI consiste en un document délivré à la suite d’une demande de carte grise. Elle vous permet de circuler légalement au volant d’une voiture avant d’obtenir un certificat d’immatriculation définitif. En effet, après une demande de carte grise, il faut patienter entre 2 à 7 jours, voire plus, pour espérer la recevoir. Ainsi, la CPI servira de carte provisoire que vous pouvez délivrer aux autorités durant le contrôle du véhicule. Par ailleurs, le changement de propriétaire d’une voiture implique une modification de la carte grise de celle-ci. Dans l’attente du nouveau certificat d’immatriculation, utilisez la CPI. Afin de l’obtenir, il suffit de vous rendre sur le site de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés et d’effectuer votre demande.

Dans l’attente d’un duplicata de carte grise

En cas de perte ou de vol de votre carte grise, vous êtes dans l’obligation de réclamer un duplicata dans les plus brefs délais. La carte dupliquée s’avère également nécessaire si votre ancien certificat d’immatriculation a été détérioré. En effet, à défaut de carte grise, vous ne pouvez pas vous servir de la voiture concernée. Jusqu’à l’arrivée de la nouvelle carte grise, il convient d’utiliser la CPI. Le document vous autorise à rouler en toute légalité pendant un mois. La durée de validité s’allonge de 3 mois pour les immatriculations diplomatiques. Le délai atteint 8 mois pour les véhicules en location de courte durée. Il faut noter que la carte provisoire inscrit le numéro d’immatriculation définitive de la voiture. Vous pouvez ainsi placer une plaque sur votre véhicule. Néanmoins, la CPI est uniquement valable sur le territoire national.

Les cas d’utilisation de la Certification Provisoire d’Immatriculation WW

Dans certains cas de figure, il est impossible d’obtenir une immatriculation définitive du véhicule. La carte définitive n’est pas envisageable en cas de dossiers incomplets et d’achat d’un véhicule neuf à des fins de carrossage. À ces causes, s’ajoute l’acquisition d’une voiture neuve en France par un résident étranger. Vous devez ainsi demander une CPI WW. Ce certificat est obtenu sur le site de l’ANTS. Il présente une validité de 2 mois pour les véhicules classiques et de 3 mois pour les voitures neuves en « châssis-cabine ». Une prorogation de la carte est envisageable, à condition d’entamer les démarches avant la date d’expiration de celle-ci.

Changer l’adresse domicile de mon permis de conduire : comment procéder ?
Sur quels critères est fixé le prix d’une carte grise ?