Informations sur la fourrière Louvre-samaritaine à Paris

fourrière

Avez-vous remarqué  que votre voiture n’est plus garée à l’endroit où vous l’avez laissé ? Une des possibilités est que la voiture a été enlevée par la fourrière. A Paris dans le 1er, 2ème, 3ème, 4ème et 6ème arrondissement, toutes les voitures saisies pour cause de stationnement gênant de 8 h à 19 h sont directement transportées dans la préfourrière Louvre-Samaritaine. Il est donc nécessaire de connaître quelques informations sur la fourrière et les démarches de récupérations du véhicule.

Vérifier la présence d’un véhicule à la fourrière Louvre-samaritaine à Paris

Avant de faire une déclaration de perte, il est important de se renseigner si la voiture n’a pas été enlevée par la fourrière Louvre-samaritaine à Paris.  Il est tout à fait possible de se rendre directement à l’adresse du centre à la Place du Louvre, Parking Louvre-Samaritaine, niveau -4, 75001 Paris pour contrôler la présence du véhicule à la fourrière. On peut également contacter le service fourrière paris Louvre samaritaine par téléphone au 08 90 70 74 06 ou par courrier électronique via leur site internet. Le propriétaire peut aussi entrer en contact avec les services de la police ou de la gendarmerie. Après une mise en fourrière à Paris, il convient de se renseigner auprès de la Fourrière Louvre-samaritaine concernant la démarche à suivre afin de récupérer la voiture.

L’enlèvement par la fourrière peut avoir plusieurs raisons comme pour sanctionner un stationnement gênant qui entrave la circulation, un stationnement dangereux ou abusif, etc. L’agent de police peut alors saisir le véhicule et l’envoyer à la fourrière de la ville. Dans un délai de 5 jours, une notification sera envoyée au conducteur pour l’informer sur l’enlèvement. Il convient de procéder à la récupération de la voiture le plus rapidement possible car l’amende va dépendre du temps de garde.

Les démarches de récupération de la voiture

Il faut se présenter au niveau du commissariat de police nationale, au poste de police municipale ou à la gendarmerie la plus proche du lieu de l’enlèvement s’il a été confirmé que la voiture est à la fourrière Paris Louvre-samaritaine. Afin de recevoir un ordre de sortie, il suffit de se conformer à la règlementation en vigueur appliquée par la ville.

Ainsi, la personne concernée doit se munir d’un certificat d’immatriculation de la voiture, de l’attestation d’assurance en cours de validité et d’un justificatif d’identité pour obtenir l’autorisation de main levée. Si la voiture n’appartient pas à la personne qui fait la demande, il faut la pièce d’identité du propriétaire et une procuration écrite et signée de la main. La restitution du véhicule ne sera faite qu’après la présentation des documents adéquats et le règlement de l’amende. C’est ensuite que, muni d’un permis de conduire, la personne peut récupérer le véhicule.

Les frais de fourrière à Paris Louvre-samaritaine

Afin de réduire les frais, se rendre plus tôt à la fourrière de Louvre-samaritaine pour récupérer la voiture est très important. De plus, les frais de garde sont journaliers. A la fourrière, toute journée entamée est due.

Dans le calcul des frais de fourrière, plusieurs critères sont pris en compte. Il y a tout d’abord le type de véhicule, qu’il s’agit d’une véhicule légère ou d’un camion. Le calcul prend également en compte la voirie publique, le nombre d’habitants de la ville, le nombre de places de parking et le nombre d’enlèvements par an. Si la personne concernée se montre à la fourrière dans les 3 jours qui suivent l’enlèvement, la récupération du véhicule coûtera moins cher.

En fonction de la catégorie de véhicule, les frais ont été fixés par arrêté publié au journal officiel. Les frais sont différents pour les voitures particulières, les véhicules poids lourds selon le poids total autorisé en charge (PTAC) et pour les motos et quads. Puis, les frais sont décomposés selon plusieurs autres catégories. Il y a l’immobilisation matérielle, les opérations préalables, la garde journalière, l’enlèvement et l’expertise.

Expertise de la voiture à la fourrière

C’est à partir du 4ème jour de garde que le propriétaire doit acquitter des frais d’expertise selon le PTAC du véhicule car celui-ci ne peut être récupérer que s’il est en bon état. En effet, trois cas peuvent résulter de l’expertise du véhicule à la fourrière de Louvre-samaritaine. D’abord, si le véhicule est jugé en bon état, il suffit de payer les frais et la voiture est restituée au propriétaire. Dans le cas où le véhicule doit passer au contrôle technique ou subir des réparations, la personne peut payer les frais et le récupérer mais la carte grise ne sera rendue que lorsque le certificat de contrôle technique ou la facture de réparation provenant d’un professionnel sera présenté. Enfin, si le véhicule n’est plus en état de rouler, alors il sera détruit ou considéré comme épave. Toutefois, il est possible d’effectuer d’importantes réparations, mais pour que la carte grise soit remise, il faudra apporter la facture d’un professionnel.

Voitures de luxe : choisir l’assurance idéale
Pourquoi acheter un permis de conduire en ligne ?